Cadeaux personnalisés

Noël approche à grand pas, j’imagine que vos cadeaux sont dejà terminés….ici ça sera des cadeaux personnalisés….

Pourquoi des cadeaux personnalisés ?

Puisque j’adore mettre une petite touche de moi, ça sera soi dans le cadeau, soit le paquet, ou autre.

Nous essayons toujours qu’il y ait un petit cadeau home made, ça permet de sortir un peu de la consommation. De plus cette année, il y aura peu de consommable comme nous nous offrons un voyage dans le lieu magique de Colmar en Alsace. Pour moi en plus ça aura un goût de souvenirs puisque je suis née à Mulhouse.

L’odeur du pain d’épice, du vin chaud, de la bière, des biscuits à la cannelle, des marchands agréables, des maisons à colombages décorées fièrement, des souvenirs qui me sont chers et me touchent au plus profond de moi.

La neige aussi, le climat, doux et froid à la fois, hum douceurs de Noël, mon enfant intérieur va à nouveau vibrer et se réveiller, pour laisser place à l’émerveillement, à l’euphorie, la gourmandise, de beaux moments en perspective pour moi. Et c’est aussi l’occasion de retourner sur mes pas d’enfants, de montrer mon école, ma maison de petite fille, à ma famille, de raconter des anecdotes.

Oui souvenirs….quand je m’y replonge je pense à Noël qui pour moi à une saveur exceptionnelle, je ne saurais dire pourquoi, mais je pense que Colmar y est pour beaucoup, avec sa petite Venise, ses manèges, ses lumières….pour moi cela est emprunt de nostalgie. Et c’est pour moi le vrai cadeau personnalisé que mon chéri m a fait…<3

Et vous vos plus beau souvenir de Noël ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment choisir ses chaussures sans conflits ?

Depuis notre changement de philosophie de vie, nous faisons attention à la surconsommation. Aussi nous choisissons avec soin les chaussures que nous allons acheter !

Pour doudou il va de soi, qu’il n a pas besoin de chaussures à proprement parlé, pour ma mini elle a besoin de chaussures chaudes et robustes, et pour la grande des chaussures dans le vent, une traversée du désert haha !

En Vendée, nous n’avons pas beaucoup de magasins de chaussures enfant, aussi il devient vite compliqué de nous chausser. En même temps pour moi les achats deviennent vite une sinécure puisque pour moi un vrai fardeau. De ce fait pour moi internet devient vite une solution incontournable.

La plupart du temps nous nous promenons en forêt, dans la nature, les bottes sont nos meilleures alliées de ce fait, nous faisons également attention à la semelle, que celle ci soit la plus souple possible pour prendre soin des petons de nos bambins.

Comment choisir ces chaussures pour enfants ?

  1. Regarder le site dans sa globalité, provenance, éthique…
  2. Regarder les avis
  3. En parler avec les enfants des contraintes de chacun (finances, goûts….selon les besoins de chacun)
  4. Choisir différentes chaussures puis sélectionner en accord avec tous
  5. Si problème d accord tenter le consensus

Quelles sont nos besoins ?

  1. Chaussures confortables
  2. Chaussures sans licence
  3. Dans un budget raisonnable
  4. Semelles souples
  5. Les chaussures trop rigides surtout pour ma mini impossible

Et dans la maison ?

Ici chausson, pas chausson, c est selon chacun, aucune obligation, nous aimons pour la plupart marcher pieds nus sur le carrelage et non nous ne sommes pas enrhumés bien au contraire, ici les maladies ont fuit le domicile :). Pour doudou il est pieds nus il adore sentir le carrelage. Pour moi cela dépendra de mon humeur si besoin de chaleur ou de fraîcheur, pour le moment c est souvent sans ! Pour chéri, il ne troquera pour rien au monde ces charentaises ;). Pour mini ça sera pieds nus, pas de perte de temps à mettre, à ranger….et pour mon ado ça sera sans aussi pour le moment.

Prendre soin de ces pieds !

Un bain de pieds avec des sels pour se faire du bien, chouchoutez nos pieds !

Et vous ? Que portez vous ? Prenez vous soin de vos pieds ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
This entry was posted in Mode.

Memo lutin Goki

Dans mon enfance je n’ai pas de souvenirs d’avoir joué aux jeux de société ….c’est donc avec peine que j’ai du réveiller mon enfant intérieur  !

J’arrive à la fin du cycle grandir et vivre ensemble de Catherine Dumonteil Kremer, animé par Aline, un cycle bouleversant, intéressant, et enrichissant ! Lors d’une soirée nous avons abordé le thème du jeu, je vais donc vous inviter à réflechir ce que le jeu vous rappelle dans votre enfance, ce que ça signifie pour vous aujourd’hui et en quoi cela est important !

Aujourd’hui, jai envie de vous présenter le jeu du mémo lutin de chez Goki, jai eu la chance de le découvrir lorsque jétais animatrice de jeux de société chez Oika Oika.

Comment jouer ? Avec qui ?

Depuis quelques mois ma mini a une envie de jouer aux jeux, c est donc avec plaisir que jai ressorti tous mes jeux, et elle voue un culte à ce mémo.

Il est très simple dy jouer, il suffit de mettre les lutins dans leur forêt, de soulever 2 lutins et de retrouver sa couleur associée. Il a de multiples facettes, et différentes règles à vous approprier selon lâge et le besoin de vos enfants, seul, à 2 ou à plusieurs.

Ce que japprécie dans ce jeu c est le coté bois, les couleurs, le fait de jouer selon nos envies, de modifier les règles selon nos besoins !

Si cela vous intéresse et avec le nombre de jeu que jai, je pourrais vous en présenter de temps à autre !

Goki

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les petits Montessori #livres

Montessori, où comment avancer en respectant le rythme de chaque enfant, pour cela nous allons favoriser une ambiance sereine.

Marina a créé un magazine, pour vous proposer un support pour vous accompagner, ainsi que vos enfants dans cette pédagogie.

Pour tous vous dire et être totalement transparente avec vous, je n’ai pas été conquise par le numero 1, qui est un super cahier d’activité mais Montessori pas vraiment, aussi j’ai eu l’agréable surprise, d’être contacté par Marina, pour que nous travaillons de concert sur le sujet….

J’ai découvert une femme ouverte, compréhensive, à l’écoute, j’ai adoré collaborer avec elle 🙂

Pour l’instant je vous propose de découvrir l’interview de Marina et quelques pages du numéro 2 !

Peux-tu te présenter en quelques lignes stp ?

Je m’appelle Marina DEROUET, célibataire, 41 ans bientôt 42. Je suis éditrice de magazines spécialisés dans les loisirs créatifs. Je suis diplômée de L’EFAP (école française des attachés de presse). Je suis maman d’un garçon âgé de 16 ans qui se prénomme César. J’habite près de la ville de Gérone en Catalogne où se trouve la très fameuse école Montessori-Palau de réputation internationale et qui fait partie des trois meilleures écoles d’Espagne.

Comment cette idée de magazine t’est venue ?

L’idée était là, dans ma tête, depuis assez longtemps, mais c’est tellement compliqué de traduire sur papier une pédagogie qui se vit… que j’ai très souvent reporté ce projet !

Souvent, lors de dîners, on me posait de nombreuses questions sur cette pédagogie, sa différence : qu’est-ce que César faisait, apprenait, la différence avec un système classique etc. Les gens sont de plus en plus intéressés par les « écoles alternatives ». J’ai senti que c’était le bon moment car il y avait une vraie demande.

Je sais aussi parfaitement que ce sont des écoles réservées aux familles plutôt « aisées » (Dans l’attente que le gouvernement reconnaisse ces écoles pour qu’elles soit ouvertes à tous), et dans cette perspective, c’est aussi l’idée d’amener le « Montessori » à la maison.

En plus, l’idée de proposer « La fabrique Montessori », qui consiste principalement à fabriquer soi-même des objets pédagogiques, est un très bon moyen pour tous les parents d’aider leurs enfants à apprendre différemment !

Dans le second numéro, on proposera les fameuses lettres rugueuses qui sont en quelque sorte la base du Montessori, avec un long dossier explicatif et des petits exercices pour que les enfants apprennent en s’amusant !

En un mot pour toi pour qualifier Montessori ?

Premièrement, dans une école Montessori, on respecte le rythme de chaque enfant. C’est aussi l’école de la découverte, de l’autonomie, de la confiance en soi, de la bienveillance, de la nature (avec des potagers et des fermes, par exemple). C’est un monde où les réponses sont ouvertes.

J’aime beaucoup cet exemple : Un enfant part acheter 12 œufs ; en rentrant, il en casse 2… Combien lui en reste t-il ?… et bien au Montessori, on acceptera les réponses suivantes :

– 10

– 10 + les coquilles

– 10 + les jaunes d’œufs

– etc.

C’est une école où les réponses sont ouvertes, où l’on favorise la créativité, l’originalité, la différence… ce qui permettra aux enfants d’être plus tard des adultes avec un regard ouvert sur le monde. C’est sans doute pourquoi les patrons de Google, Amazon, ou Wikipédia viennent de Montessori !

En tant que parent Montessorien, n’as-tu pas eu envie de creuser cette pédagogie ?

Oui, bien entendu, j’ai découvert cette pédagogie grâce à César, mon fils. D’ailleurs, quand César est rentré en primaire et que je lui ai demandé s’il avait des devoirs, il m’a répondu « oui », mais que ce n’est pas obligatoire, c’est seulement s’il ressent le besoin d’approfondir la leçon.

C’est vrai qu’au début, c’est un peu déstabilisant, mais on s’aperçoit très vite que tout doit venir de l’enfant. Ça ne sert à rien de l’obliger à faire des choses… il faut qu’il trouve du plaisir, de l’envie à découvrir et à apprendre. C’est à lui et seulement à lui de décider. Ce n’est pas si simple !

Mais je vous avoue que j’ai toujours souhaité que mon fils aille dans une école « alternative ». J’aurais tellement aimé avoir eu cette chance. Ça aurait été une école pour moi !

Pourrait-on avoir quelques photos de cette école merveilleuse ?

Bien sûr, avec plaisir !

http://www.montessori-palau.net/

En tant que créatrice, quel est le plus frustrant pour toi dans cette pédagogie ?

C’est une pédagogie qui n’accepte pas trop de fioritures, de couleurs, les illustrations, l’esthétique est laissé de côté. Il faut être toujours au plus près de la vérité sans jamais trop la déformer… Alors qu’avec mes autres magazines, je passe mes journées à essayer de faire rêver, de donner envie de faire… Donc, c’est bien différent !

Que pense ton fils de cette pédagogie avec le recul ? Va t-il donner cette éducation à ses enfants ?

César a toujours été très heureux et à l’aise avec cette pédagogie, en même temps, il ne connaît que celle-ci… Je lui ai posé la question : tout dépendra si une école se trouve près de l’endroit où il habitera, et bien sûr de ses moyens financiers, car c’est une école qui a un coût certain.

Comment te sens tu avant la sortie du 2 ème numero ?

Je suis impatiente de connaître les réactions pour ce deuxième numéro. Ce que je voudrais, vraiment, c’est arriver dans quelques numéros avec l’aide formidable de tous, à réussir à offrir un magazine qui permettra à tous les parents de découvrir cette pédagogie et d’en faire profiter leurs enfants à la maison.

As-tu une citation que tu souhaites nous partager qui te définirait ?

J’aime beaucoup une citation d’Antoine de Saint Exupéry : « Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité ». Je suis quelqu’un qui entreprend, qui ose, qui risque, qui décide. J’ai eu la chance de toujours faire ce dont j’avais envie dans ma vie ! Avec un prix à payer ! Car cela demande une énergie considérable et une confiance en soi énorme.

Quel fut le plus dur pour toi dans la conception du numero 2 ?

De réussir à compiler toutes les remarques, toutes les suggestions, et de trouver des compromis pour en faire un numéro encore plus proche de la pédagogie « Montessori », mais à la maison. Un numéro qui respecte au mieux les grands principes de la pédagogie.

As-tu quelque chose à rajouter pour mes lectrices/lecteurs ?

Je ne peux que les encourager à acheter ce numéro, et à me faire part de leurs remarques et de leurs suggestions, toutes si utiles. Je suis à l’écoute de chaque commentaire qui m’est adressé. Je sais que je marche sur des œufs… donc, je suis prête à partager

Rendez-vous sur Hellocoton !

Calendrier de l’avent + surprise

Ici Noël a des saveurs d’Alsace, et encore plus cette année car nous allons y passer les fêtes, vous n’imaginez pas ma joie…enfin bref vous n’êtes pas là pour cela, place au calendrier de l’avent…

Depuis l’an dernier nous avons décidé de proposer un calendrier de l’avent perpétuel, une machine à coudre, un morceau de tissu de noël, du fil, et hop le tour est joué !

Mais maintenant il reste la phase les remplir. Nous ne sommes pas vraiment adepte des friandises, du coup chaque année nous proposons des activités, des sorties, des gestes qui font plaisir, du coup ça nous parle à nous, à chacun d’adapter ces activités.

Noël est un moment formidable pour resserrer les liens, partager encore plus que d’habitude du temps, prendre le temps de respirer des odeurs, de sentir le froid sur nos joues, de nous promener, de prendre le temps de nous écouter, de nous comprendre, de prendre soin de ceux qu’on aime et qui nous entoure.

Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous celui que je mettrais à ma mini à partir du 1er décembre, après à vous de l’adapter selon votre culture, envies, besoins…

Calendrier de l avent

Calendrier de l avent Vierge

N’hésitez pas à me donner d’autres idées pour les lectrices ! Merci pour vos partages, et bon bricolage ! Si vous m’envoyiez vos calendrier e les rajouterais sur cet article (sur ma page en mp ou mail : maptitetribu@outlook.com)

Le calendrier de Lucie remplit de douceurs

Rendez-vous sur Hellocoton !

Zozos à Gogo #mode

Ma mini a eu le privilège de recevoir un robe à capuche de chez Zozos à gogo, suivez moi, pour que je vous présente cette boutique !

Qui est Zozos à Gogo ?

C’est un nouveau style de vêtements rigolos pour enfants, colorés, confortables, amusants du 3 mois au 8 ans Zozo à gogo superpose à merveille les textures, les couleurs avec des tissus 100% naturelles. Le must pour moi c’est que chaque pièce est faites à la main, pour être une pièce unique !

Notre avis :

Ma mini a eu un vrai coup de <3 en déballant son colis, elle a voulu la porter de suite….verdict elle la met très souvent pour grimper aux arbres, courir, ouvrir et fermer les pressions.

Et moi, la maman, a adoré les yeux de ce hibou, les couleurs, la qualité du travail,  cela fait maintenant 1 mois qu’elle la porte sans cesse et les couleurs n’ont pas bougé au lavage.

Le + : le cordon que ma fille ne cesse de tirer et grâce à ces embouts plus gros, ils ne peuvent pas s échapper

De plus la taille est tout à fait adapté en prenant du 5 ans j’ai eu peur que ce soit trop petit, mais pas du tout, elle est parfaite, bon je sais que je l’ai déjà dit, mais j’adore, d’ailleurs je pense que ma prochaine commande sera pour bébé E : Qu’en pensez vous ?

Si vous ne savez pas quoi mettre sous le sapin, c’est incontestablement une idée formidable !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Qu’est ce que le bonheur ?

Le bonheur, vaste sujet, selon chacun cette question peut avoir un tout autre aspect, pour moi, ce sont les moments fugaces, les instants de vie et respecter au plus près ma philosophie de vie.

Julien Peron a réalisé un documentaire sur le sujet « C’est quoi le bonheur pour vous ? » , mon association un avenir arc en ciel va proposer dans quelques temps une soirée visionnage suivi d’un atelier philo sur ce thème, avec comme support son DVD.

J’ai eu envie de vous partager mes bonheurs lors du festival pour l’école de la vie , je qualifierais ce week-end de bulle de douceur, d’imprégnation de mes motivations intrinsèques, du partage, des émotions positives, et surtout se sentir en harmonie avec ce que je fais..et ce que je pense…semer des graines pour un monde différents !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le partage ?

ça a commencé par un appel sur facebook, j’ai enclenché mon réseau pour trouver un logement, et c’est Julie qui m’a accueilli généreusement chez elle. Le partage de sa maison, de son intimité, je trouve cette générosité formidable, d’ouvrir son chez soi. Le partage ne s’arrête pas là puisqu’elle m’a accompagné le samedi et le dimanche pour nous enrichir mutuellement.

Le partage s’est poursuivi sur le festival avec la rencontre de personnes formidables, motivée, des sourires, des yeux émerveillés.

Mes coups de ❤  du festival

Déjà j’ai beaucoup apprécié le lieu, même si celui ci nous a montré ces limites lors de certaines conférences. Puis il a eu les stands avec les école alternatives : Steiner, les écoles nature, Montessori…tout cela m’a nourrit pour mes projets futurs.

Puis il a eu les stands de jeux, de fabrication, de propositions, avec :

Pour les activités, les écoles :

  • Into the woods, gros gros coups de ❤
  • Yogimouv une pépite pour développer le sens de l’observation, renforcer la connaissance de son corps et d’autrui, améliorer l’équilibre
  • Ecole Waldorf, j’ai beaucoup aimé les couleurs, les différentes textures, le rapport à la nature
  • Kidappy encore un coup de ❤ des femmes agréables qui donnent envie de découvrir leur livre, et j’ai été littérallement sous le charme pour créer du lien avec son enfant.
  • …..

Un petit échantillon de ce que j’ai pu voir, mais bon j’ai fait des choix de présentation 🙂

Les conférences par milliers :

Ensuite j’ai eu mes conférences choisit sur le papier, puis la réalité, entre la fatigue, le portage d’Elio, j’ai fait des choix. Nous avons tous un peu butiné ici et là, les gens étaient allongés, les yeux clos, mi-clos, certains buvaient les paroles de leur interlocuteurs, d’autres décidaient qu’il était temps pour eux de partir. Le choix, la liberté était de mise lors de ce festival, tout en respectant les autres, le lieux, et son énergie.

J’ai eu mes petits chouchous, des paroles qui raisonnent encore en moi…

Le vendredi :

  • Anouch Hovnanian nous a parlé de l’éducation Montessori, des mots qui raisonnent en moi, qui me parle, elle a beaucoup parlé des besoins des enfants de 0 à 6 ans « il découvre avec ses 5 sens ».
  • Lucie Iskandar, nous a parlé des jardins d’enfants Steiner-Waldorf, « la connaissance de l’homme par la sagesse », « accueillir l’enfant dans ses différents plans », « besoin de l’enfant selon ses connaissances »
  • Joël Berthe nous a parlé de la méditation et du cerveau
  • Mélusine Harlé, un vrai bonheur, elle même a été dans une école alternative. Elle fait partie de mon Top 5 des conférences, qui m’ont faites vibrée…une telle puissance dans les mots qui me relient à mes émotions.
  • Je crois c’est cette conférence qui m’a vraiment relié à mon être, mes besoins, ces mots faisaient échos dans tout mon être, elle a su allier la nature, la pédagogie Montessori, à d’autres outils…je parle bien sûr de Sophie Rabhi.

Pour cette journée ce fût tout pour moi, les autres étaient un peu trop tardive pour moi.

Le samedi :

  • Grandir et se construire autrement avec François Le Flahec,maison de l’éveil et de l’enfance, ils accompagnent les familles et les parents : prendre conscience de son inconscience.
  • Mon autre coup de coeur : Jeanne Siaud Facchin nous parle de la méditation en pleine conscience
  • Isabelle Filliozat wow une belle énergie cette femme juste formidable merci à elle, dommage le lieu était un peu trop « juste » en terme de capacité

Le dimanche :

  • Accompagner l’enfant à être auteur de sa vie avec Mr Brebion
  • Isabelle Servant…bon je n’ai pas pu regarder entièrement car Elio n’était pas enclin ..
  • Mr Lepri nous parle du « pourquoi éduquer nos enfants ? »
  • Et nous avons finit en beauté ce week end avec la conférence d’André Stern « L’enfant a un océan des potentiels » « quel regard nous posons aujourd’hui sur notre enfant ? » »Notre enfant blessé en chacun de nous n’a besoin d’entendre qu’une seule chose : je t’aime parce que tu es comme tu es… »

Vous l’avez compris j’imagine, j’étais dans mon élément, dans ce monde que j’ai envie de différent, où l’on respectera les choix de chacun, que la liberté de choix soit accessible à tous, que l’enfant soit au cœur de ses apprentissages et respecter par les adultes dans ses besoins. Je me suis sentie en osmose dans ce festival sans dogme, où toutes les pédagogies étaient ensemble !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Efluente, une page se tourne….

Bientôt 5 ans de blogging…une belle aventure, de l’humain, des rencontres, des fous rire, des coups de ♥, des partenaires géniaux, des rencontres formidables….

Puis il y a eu la création par parole de Mamans des efluentes, et là ce fût la montée des marches, le Graal, de rencontrer les personnes virtuelles au réelles….je me souviens les mains moites, le cœur palpitant de découvrir ou non si j’avais été retenue, si la fameuse invitation était dans notre boite aux lettres…je me souviens de l’excitation que j’ai ressenti lors de ma première ouverture de mail pour le mot « Invitation » !

 J’ai vécu des moments formidables d’ailleurs je remercie Leslie et son équipe pour cela, ça a été 3 efluentes pour moi vécu comme un rêve….et l’an dernier ça a été la douche froide pour moi, je suis revenue chez moi tellement en colère, et triste. La journée a été pour moi un vrai sacerdoce, heureusement que j’y ai rencontré des personnes que j’apprécie ♥. Le second effet kiss cool est arrivé quand j’ai osé donner mon opinion sur la journée sur le groupe, ça a finit de m’achever sur « ce monde », j’ai besoin d’être fidèle avec moi même, écouter les avis des autres, c’est avancer chaque jour un peu plus, fermer la porte, c’est rester seul avec soi même !

Oui certes j’ai changé, j’ai évolué depuis le 1er efluente (zéro déchet, nature etc…), mais quand même cette overdose de business, de non respect, d’ambiance « salon de foire » ne me correspond plus du tout…je me souviens des premiers efluente, d’un événement agréable, courtois, euphorique avec des bulles de peps, et c’est ça que j’ai envie de garder en mémoire, ces bulles de douceur, d’amour qui nous entouraient….la mondialisation n’est pas pour moi ni chez moi, ni ailleurs. J’ai besoin de garder mes souvenirs de rigolade, de bonheur et non ce « faux » semblant que j’ai pu sentir qui m’a glacé le dos et le cœur. Je suis d’une nature à apprécier le partage tout simplement, de trinquer avec plaisir, et de m’entourer positivement. Me faire pousser, marcher sur les pieds pour regarder le dernier vernis à la mode, non non ce n’est plus pour moi. Je suis ravie que d’autres puissent y aller, et j’espère qu’elles auront les mêmes souvenirs que moi…ma page « Efluente » est définitivement tournée…un jour peut être un événement différent retiendra mon intérêt, c’est sans regret, sans pincement au cœur que je ne m’inscrirais pas cette année ♥.

Par contre si tu m’apprécies, si tu as envie de faire une virée parisienne avec moi, nous pourrions peut être nous faire un truc de sympa 😉 en fin d’année ou au printemps 2018 🙂

A bientôt mes copinautes de ♥, je pense à Bérangère, Emilie, Mary, Lise, Olivia, avec qui j’ai passé des moments géniaux, je me souviens du passage avec un cuisinier très agréable à regarder, n’est ce pas les filles, je crois que j’en rigole encore toute seule…et pleins d’autre moments qui resteront gravés en moi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un nouveau chemin…

Presque 5 ans sans nous quitter, 5 ans a nous aimer, nous fâcher, nous câliner, grandir ensemble sur le chemin de l’autonomie, du partage, du vivre ensemble.

Ton sourire espiègle, la gestion des émotions a été et est encore rude pour moi dans les moments de fatigue, où je me sens des fois dépassée par leur intensité. Nos échanges sont des fois rudes mais tellement dans les émotions aussi. Quand je me couche je te vois allongée, calme, des fois agitée, et je te regarde le cœur plein d’amour pour toi, la colère que je peux ressentir face à tes comportements excessifs sont vite oubliés devant ton corps fragile et robuste à la fois.

J’ai confiance en toi, tu es tellement vive, autonome, vive d’esprit. Ta soif de tout connaître ne flanche pas souvent, les pourquoi, les comment, qu’est-ce que s’est se multiplient…

Tes gestes peuvent être violents et tellement doux à la fois

Ton regard m’émeut souvent

Ta persévérance me surprend souvent, tout comme ton lâcher prise aussi 🙂

7h, tu sautes du lit déjà prête aux expériences de la vie

Le chemin de ta nouvelle vie commence aujourd’hui au sein d’une nouvelle communauté, où tu pourras continuer à t’épanouir dans le vivre ensemble et l’expérience humaine…

Avec ton papa nous avons voulu un autre chemin pour toi, ton regard tellement pétillant, ta personnalité aussi a fait que nous souhaitions un chemin de liberté, de respect de tes rythmes, nous avons fait ce choix en conscience, et nous cheminerons ensemble pour t’accompagner pleinement.

La nature, les animaux, la découverte des livres, les histoires te passionnent, les trains sont ta folie du moment et tes yeux pétillent devant eux !

Tes cheveux en broussaille ne te dérange pas, courir en culotte, pieds nus te laisse un sentiment de liberté, d’innocence, et tes boucles blondes volent au rythme de tes cabrioles.

5 ans bientôt…où je t’ai vu grandir chaque jours, chaque minute, chaque seconde de ma vie avec toi, nous avons rit ensemble, nous avons crié ensemble aussi, mais gardons le positif, quand je te dépose dans ton nouveau lieu de vie, tes petites mains se posent sur moi, « maman tu vas me manquer », ton regard plein d’amour me fait me sentir rassurée et heureuse de t’avoir comme petite fille. Le soir tu cours vers moi heureuse, en culotte, avec des fois des traces de peinture sur le corps, et ton sourire me réchauffe le cœur <3, « maman je suis contente de te revoir avec Elio ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5 ans bientôt, ma petite boule de feu, mon rayon de soleil, que le temps passe, que tu grandis…..Je t’aime fort <3, belle entrée dans le monde de la communauté libre et respectueuse.

Rendez-vous sur Hellocoton !
This entry was posted in Humeur.
%d blogueurs aiment cette page :