Pédagogies alternatives #montessori #freinet

Voilà bientôt 11 ans que ma grande est née…je l’ai vu évoluer et régresser dans des écoles Françaises. Je me souviens moi même, statique assise sur une chaise à m’ennuyer, à regarder la pendule, à me dire que c’était inintéressant ce que je faisais…à me traîner, bref j’ai détesté mes années au primaire, au collège… Et s’il existait d’autres moyens ? D’autres pédagogies ?

Bien entendu je ne parlerais pas des réformes engagées par notre cher gouvernement…. je trouve pour ma part l’école assez poussiéreuse, j’ose espérer et m’autorise à rêver que des institutrices essaient de changer cette léthargie nationale et une éducation totalement archaïque ! Voilà petite parenthèse pour commencer concrètement mon billet, pour vous expliquer le pourquoi du comment…

Depuis la naissance de ma deuxième , je papote, je m’informe, je lis, je m’interroge, j’observe et j’aime ma remise en question. Dans toutes mes lectures, j’ai fait la rencontre d’une femme formidable, une des premières femme médecin d’Italie, Maria Montessori…je ne vais pas vous faire son portait aujourd’hui, mais je peux vous dire qu’elle m’a ouvert encore plus l’esprit grâce à ces livres. Cette pédagogie met l’accent sur un environnement collaboratif sans notes ni tests, des salles de classe multi-âges, ainsi que l’auto-apprentissage et la découverte par soi-même pendant de longs moments. Elle favoriserait le développement d’un esprit créatif. Entourés par des adultes qui les observent et les guident. Du coup pour ma deuxième, changement radical de pédagogie, d’éducation, et d’approche avec mes enfants. Oui il m’en aura fallut du temps, même si au fond je sais que j’étais destinée à la connaître….moi la maman qui ne jure que par l’autonomie des enfants….c’est l’approche, la manière de faire qui diffère, encore plus respectueuse des enfants et avec du matériel, des activités très ludiques, les pédagogies alternatives que du bonheur.

Cette pédagogie a été et est très controversée, bons nombres d’études pourtant montre les bienfaits de celle-ci. Après y’aura toujours les personnes qui adoreront l’école « traditionnelle », et il en faut pour tous les goûts. Je fais partie de ces femmes qui ne comprendront jamais pourquoi les enfants sont par groupe, alors que nous savons tous que chacun va à son rythme, du coup on le sait mais on s’autorise encore à croire que de mettre les 2-3 ans en petite section, les 4-5 en moyenne et les 5-6 en grande est d’une grande utilité….alors que si ils étaient tous dans la même classe l’harmonie serait de mise pour tous et évolueraient selon leur rythme, sans stress, ni compétition et mettre ils arriveraient à s’entraider…ah oui et je ne comprends pas non plus l’intérêt de laisser nos enfants assis pendant de longues heures pour écouter le monologue de l’instit ! Je caricature volontairement cette école dont tous le monde en à marre, (pour une grande majorité), on parle d’égalité, de sexisme, de fatigue, d’échec scolaire, de non plaisir, et croire qu’une demi journée de plus par semaine va y changer quelques chose est une hérésie, mais bon il faut bien se déculpabiliser. L’école « traditionnelle » mesure l’aptitude des enfants aux bonnes réponses qu’ils donneront….le côté créatif, laisser l’esprit de l’enfant vagabonder et trouver des choses par eux-mêmes, n’est pas très exploité notamment si ça sort du « programme ».

Les pédagogies alternatives montrent différents aspects de l’enfant, ces pédagogies offrent une ouverture sur leur esprit, suit leur instinct, leur créativité, découvre leur personnalité sans contrainte, dans l’art, les maths, le français, la botanique, la géométrie….surtout elles font confiance en l’enfant, le respecte avec bienveillance, et c’est à ce moment là que l’enfant devient unique, autonome et confiant. Nous sommes là en tant que guide, qu’observateur tout en les rassurant.

Peut être que pour vous ces pédagogies vous les pratiquez sans vous en rendre compte, ou peut être que l’école traditionnelle vous va parfaitement et c’est tant mieux. Personnellement je souhaite autres choses pour mes enfants, au-delà des « bonnes » notes, au delà de ce que souhaite notre pays….certes il n’est jamais trop tard, mais beaucoup de mal a été fait dans cette rigidité.

J’ai parlé de Montessori, mais il en existe bon nombre de différentes selon la personnalité de l’enfant, notamment il y a Freinet, Arno Stern, Waldorf….et bien d’autres que je ne dois pas connaître :). Nous pouvons aisément faire notre choix selon la personnalité de notre enfant….malheureusement les écoles de ce type sont encore rares et chères souvent inaccessibles pour nous. Nous parlons beaucoup d’égalité en France actuellement, mais égalité par rapport à qui, à quoi ? En l’occurrence là l’égalité n’existe pas puisque inaccessible. Je sais que je vais sûrement « choquer » des personnes par ma position mais c’est mon choix, mon avis….

Du coup, ma mini profite d’activités selon sa personnalité, avec comme ligne directrice, une maison adaptée pour son autonomie, et une difficulté à la fois. A 22 mois elle se débrouille plutôt bien, il me manque encore de la patience mais je trouve que j’évolue assez rapidement dans ce sens et elle me le rend plutôt bien en étant très dégourdie je trouve !

Juste pour la connaissance vous saviez que beaucoup de personnalité on était éduquer dans ces pédagogies…..à vous de les chercher 😉

Merci à Valérie pour son « jeudi éducation »

macaron-rdv-education

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments

N'hésitez pas à me faire part de vos avis.....