Portrait de femme #coach #parental

Il existe dans notre de vie de femme, d’épouse, de compagne, de mère, des hauts et des bas, des questions, des émotions qui nous submergent, et quand ça arrive, nous pouvons compter sur notre meilleure amie, la famille, ou d’autres personnes de notre entourage pour nous réconforter, trouver les mots…. Certaines situations exigent des professionnelles….c’était mon cas il y a quelques temps, elle a su m’écouter, trouver les bons mots, et j’adore parler avec elle. Emilie écoute avec douceur et bienveillance ! Son métier coach parental, coach dédié aux femmes et mères (belle-mères) en difficultés. Éduquer nos enfants c’est aussi savoir prendre du temps pour soi ! 

10458778_306547776193106_3626657972182539972_n

Je vais vous laisser suivre l’interview dont j’ai eu la joie de faire avec elle dans la joie et la bonne humeur qui la caractérise !

Prends un fauteuil, mets-toi à l’aise, je t’offre une tasse de café ? Un thé ? L’apéro ? (hihi)

Un café s’il te plait ! (L’apéro sera pour une prochaine fois avec plaisir ;))

Je sais ce que tu fais dans la vie, mais peux-tu te présenter succinctement à mes lectrices qui sont pendues à leur écran ?

Je suis consultante parentale, j’aide les parents et particulièrement les mamans à devenir des mamans épanouies par le biais du Repère Des Parents.
Je les conseille sur des questions liées aux enfants.
Je les écoute, les accompagne et les coache quand elles se sentent dépassées, nulles, stressées, épuisées et qu’elles vivent un burn out maternel.

Par quel chemin es-tu parvenu à faire ce métier ? Des anecdotes ?

Il y a 10 ans, j’avais un rêve que je n’ai pas écouté, enfin pas de suite en tous les cas. Il revenait sans cesse mais je n’avais pas les diplômes, ni même assez confiance en moi pour me lancer.

Un jour j’ai tout plaqué, et j’ai commencé à bosser sur mon rêve. Pour avoir confiance en moi, J’ai suivi une formation à distance sur le développement de l’enfant. Puis quand ma fille est née, je me suis inscrite en fac de psycho par correspondance. Je savais que j’étais sur le bon chemin, même si clairement rien n’était simple. Je me rappelle, j’avais un devoir super important à rendre, je m’étais mis une pression de folie sur les épaules, je me levais à 5h du matin pour le travailler, et la journée je m’occupais de mon bébé, le soir je retravaillais dessus. Quand j’ai eu ma note, je n’y ai pas cru du tout. J’ai appelé la prof pour lui dire qu’elle s’était trompée. J’étais persuadée qu’elle avait commis une erreur. Elle a dû m’expliquer la correction de mon devoir point par point et m’a dit « vous voyez c’est pour ça que vous avez 19/20 ». Je pleurais au téléphone, de fierté et d’incompréhension en même temps. Moi 19/20, en licence de psycho, c’était si inimaginable. Alors j’ai continué les formations à distance (couple, sexologie, relations humaines, et enfin coaching).
Mais en fait, le plus dur, a été la lutte entre moi et moi. Je ne m’aimais pas et je pensais ne rien valoir.
C’est pour ça que le chemin a été aussi long et si sinueux parce qu’il a fallu que je me suis construise en même temps que mon rêve. J’ai compris que j’en valais la peine, et que ce rêve était beau et qu’il était important de le faire vivre.

Quelles sont tes principales difficultés ?

J’aime tellement ce que je fais que les idées fusent, et je suis frustrée parce que je ne peux pas tout faire.
J’apprends à être patiente et à gérer ma frustration, mais parfois je m’énerve parce que je souhaiterais avoir une tonne d’argent pour faire un truc énorme pour les enfants et les parents.
Si je le pouvais, j’aimerais que tous les enfants de cette terre soient aimés, j’aimerais que chaque parent sache qu’ils existent et qu’ils valent tous quelque chose. C’est difficile pour moi, de prendre le temps de faire les choses un pas après l’autre, je voudrais aller plus vite.

J’imagine que ce n’est pas simple d’écouter toujours, et toi qui t’écoute ?

Ecouter activement une personne en souffrance n’est jamais simple. Je me dois d’être précise dans mon rapport avec l’autre. On touche ici à l’humain, aux sentiments qu’ils ont envers eux même et les autres. La plupart du temps, je suis avec des mamans en plein burn out, émotionnellement c’est très intense. Je vais donc voir une psychologue une fois par mois pour faire le point et analyser ce que je ressens et vis, cela me permet de me recentrer, d’extérioriser et ainsi éviter la projection, et l’identification.
Ensuite, je suis entourée, j’ai une famille et des amis formidables, je peux me ressourcer et m’amuser régulièrement.

Est-ce une vocation ? Une envie ? Un désir ? Un besoin ? (ton métier)

Mon métier, ce que je propose, ce que je fais, c’est ce que je suis, c’est moi tout entier. Je suis faîtes pour ça, j’aime ce que je fais, j’aime mes clientes. Je suis si reconnaissante de vivre de ma vocation, je m’en suis donnée les moyens. Et puis de savoir que j’ai aidé indirectement les mamans à devenir ce qu’elles sont, c’est juste incroyable et magique comme sensation.

Mon métier me rend heureuse.

Peux-tu nous dévoiler tes petits plaisirs personnels ?

Quand je suis fatiguée, ou que je me trouve dans une situation qui me fait mal, j’adore mettre ma musique à fond dans mes écouteurs, danser et chanter à tue-tête.

J’adore lire un livre d’une traite, sans m’arrêter, j’ai l’impression d’être le personnage principal du livre.

Je fais pareil avec une série, je suis à fond dedans et ça m’éclate.

En fait, si je devais résumer mes petits plaisirs, c’est peut-être le fait de vivre les trucs à fond, en entier, en me faisant plaisir.

Ah et surtout, je ris toujours, il n’y a pas une journée sans que je rigole de bon cœur.

As-tu des projets ?

Oui oui oui !! Je viens de finaliser un projet que j’ai bossé pendant de longs mois que tu vas pouvoir divulguer (voir même crier à la terre entière si possible).

J’ai travaillé un programme en 3 formules pour « Etre » une maman épanouie.

Une formule pour apprendre à s’accepter en tant que maman, une autre pour apprendre à s’accomplir, et enfin la dernière formule la plus complète, celle pour apprendre à être épanouie.

Dans chaque formule, il y a des séances d’écoute et d’accompagnement en ligne ou à mon cabinet, des exercices à faire chez soi, un suivi par email entre chaque consultation, et à la fin un livret synthétisant tout le travail effectué par la maman, avec des conseils personnalisés, des techniques et outils pour continuer.

Ce programme est destinée à toutes les mamans stressées, épuisées, qui se sentent nulles, qui sont angoissées, et / ou qui vivent un burn out maternel.

Avec cette méthode que j’ai créé, chaque maman va avoir les clés pour vivre sereinement leur maternité, se sentir libre d’être la mère qu’elles veulent être. Elles vont avoir les outils pour avoir confiance en elles, pour s’affirmer, et s’aimer tout en respectant les besoins de leurs enfants.

Qui peut utiliser tes services ? Comment ?

Les mamans, les papas, en couple ou tout seul, peuvent venir me consulter.
Pour une consultation sur un problème bien précis ou sur une situation qu’ils n’arrivent plus à gérer.
En fait pour tous ceux qui souhaitent vivre mieux leur parentalité.
Ils peuvent me joindre par email : emiliedaffis@gmail.com ou par téléphone au 0685398255.
Ils me laissent un message avec leurs coordonnées et le problème rencontré.
Je les rappelle pour un entretien préalable gratuit (une vingtaine de minutes) qui me permet de situer leurs besoins. Et ensuite nous déterminons ensemble ce qu’ils veulent.

En tant que maman, quelle est ta ou tes philosophie(s) de vie ? Quand tes limites sont atteintes comment fais-tu ?

Aime et respecte toi et tout ceux qui t’entourent.
Autorise-toi des erreurs et soit imparfaite.

Vis ta vie, la tienne, pas celle des autres, juste la tienne.
Sois reconnaissante de ce que tu as vécu, et de ce que tu vis.

Rêve ta vie et donne le meilleur de toi-même.

Quand je n’en peux plus, ce qui m’arrive comme tout le monde, je me recentre sur moi, je mets de la musique que j’aime, je ferme les yeux, je respire, je visualise un joli moment et je souris.

Quel plaisir de la lire, l’écouter, vous ne trouvez pas ? Je me suis permise de lui demander une photo qui pour elle avait du sens, je vous la présente !

1604633_10202343313938496_1680990045_n

 

Très beau non??!? Voilà ce que ça représente pour Emilie :

J’ai choisi la photo d’un tableau  » La magie des coeurs de Poulpette » que ma fille a fait qui représente vraiment ce que nous sommes.
Vous ne le savez pas, mais nous sommes dotées, elle et moi de pouvoirs magiques, ceux de l’amour et de la lumière du soleil. Nous aimons rayonner, nous aimons rire, nous aimons nous aimer et nous détester aussi, nous aimons vivre avec le sourire.

J’espère vraiment que quoiqu’il arrive, un jour, si vous avez besoin, vous saurez vous dire, allez je prends mon téléphone ou mon clavier, pour m’aider !

Rendez-vous sur Hellocoton !

One comment

N'hésitez pas à me faire part de vos avis.....