Le langage #jeudiseducation

Un son, une musique, des cris, des bruits, dans sa bulle de douceur, bébé perçoit dès sa vie utérine tout ces sons, ces bruits étrangers, son futur langage…

Road sign to education and future

Bébé va se familiariser petit à petit avec notre langage, il va effectuer un long travail intérieur avant de pouvoir produire des sons, des mots, des phrases pour enfin finir par exprimer ses pensées….un long, très long travail…C’est pour cela qu’il est important d’utiliser un vocabulaire riche, précis et non un langage bébéfié comme je l’appelle, avec du genre tu veux du lailait, ou de l’eauleau…

Maria Montessori avait mis en lumière les périodes sensibles, celle du langage débute au alentour de 2 ans, une vraie explosion, celui ci n’est jamais rassasié de mots et en demande toujours davantage.

Savoir s’exprimer est important, voilà pourquoi il est important de communiquer correctement avec son enfant.

Les problèmes rencontrés sur le langage

J’avoue que je fais mon maximum pour arriver à parler correctement, puisque j’aime le vocabulaire. Cela n’a pas été sans problème, les « gros mots » maintenant, sont ancrés dans ma mini et c’est assez complexe de l’en défaire…quand je suis en colère ou énervée, notamment sur la route, ben les connasses ou autres insultes fusaient…je me soigne beaucoup, j’arrive beaucoup mieux à m’en passer. Mais voilà le mal est fait, la relève est malheureusement assurée….j’espère que cela lui passera car j’ai honte de lui avoir donné le mauvais exemple….j’espère qu’à force de lui répéter, lui redire que je ne dois pas dire ça, ça changera…

Le langage oral

De 0 à 6 le mettre dans le bain du langage est important vous l’avez compris, c’est notamment important puisque c’est un développement naturel, puisque c’est un esprit absorbant à cet âge.

Les activités du langage sont donc importantes et même vitales. Le langage sera les fondations pour une exploration future de l’écrit. Cette démarche n’est pas de lui sortir des mots hors contexte, ou de l’abreuver de savoir mais bel et bien de l’utiliser comme un outil de communication. (pour être compris et comprendre les autres).

Pour cela, nous pouvons utiliser différents supports comme les histoires (dans le réel), le jeu des questions, chansons, poèmes, comptines…Il est indispensable de faire ces exercices chaque jour et de manière engagée, attention aussi au temps passé devant les écrans…

Le vocabulaire

Avec ma mini nous essayons au max de développer son vocabulaire puisqu’elle a parlé de bonne heure, une vraie pipelette. En général on se met par terre, elle va (ou moi) me chercher un objet dont elle ignore le nom ou pas, puis je lui présente en 3 temps :

Temps 1 : « Pose tes mains sur {objet} la pomme, tes mains touchent la peau

Temps 2 : Est ce que tu peux toucher la peau de la pomme ?

Temps 3 : QU’est ce que c’est ? (en montrant la pomme)

Ainsi je vous invite à le faire régulièrement du connu vers l’inconnu. On part toujours de ce que l’enfant connait pour aller vers ce qu’il ne connait pas.

Les cartes de nomenclature (sans écriture)

Il s’agit de cartes classifiées, en lien avec son environnement : les animaux, les fruits, les légumes, les transports etc…Elles sont classées par thème. Petit à petit l’enfant va grandir, ces cartes vont s’affiner ainsi que ces centres d’intérêt. On peut les faire soit même, ou même acheter à petit prix des pdf. Ces cartes va permettre à l’enfant de diversifier son vocabulaire et de l’affiner, d’être précis.

Petit rappel : on part du connu pour l’enfant vers l’inconnu…

animaux marins

Dans cette image je garde seulement les images sans écriture…

Le coin lecture 

Ici nous avons fait le choix de n’avoir que des livres ancrés dans le réel, comme le préconisait Maria Montessori, cela me parait tellement logique, le raisonnement ne vient que vers 6 / 7 ans, je ne souhaite donc pas introduire trop tôt les contes ou autres histoires pouvant faire peur. Ainsi nous avons des livres documentaires, de la littérature jeunesse, des œuvres artistiques…Avec un maximum de 5 6 livres par étages !

Le mieux avoir une étagère par pallier (bon je n’en ai pas encore) pour pouvoir mettre en bas les livres d’images, etc…Il est aussi important pendant ces phases de lectures, découverts, de présenter le bon usage que l’enfant doit en faire, comment tenir un livre, comment tourner une page, etc…

Le jeu des questions :

Pas de moment opportun, ça peut être tout au long de la journée, écoutez, prenez votre temps, laissez le prendre son temps. Posez lui des questions simple quand il mange, ou boit, sais tu d’où vient l’eau ? Qui fait le pain ? etc…

Puis viendra le temps de l’écriture qui est une autre forme de langage…

Bref vous l’aurez compris ici , le langage est important et à une place prépondérante dans notre quotidien…

C’était ma participation aux jeudis éducation ! Avec d’autres blogueurs :

macaron-rdv-education

WonderMômes « c’est quoi ce langage ? »

Parent Ultime : Le langage corporel

Yeude : Mixité et bilinguisme

Creativemumandco : Notre rendez-vous pour travailler le langage: l’histoire du soir!

Veux pas : Au même âge, différents niveaux de langage

Euphrosyne : Surveille ton langage

Maman Mammouth : Langage, encourager sans corriger

Une maman, un blog : Du bon blege, une fois

Coup-double : Moi, Baby Boy, 22 mois, je parle

Papa Blogueur : Mais qui t’as appris ces gros mots ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 mois…une belle aventure !

Je te présentais il y a quelques temps l’arrivée de ma puce qui a fêter il y a quelques temps ces un an soit 12 mois…une année extraordinaire, une année de découverte, d’apprentissage. Sinon a 12 mois ils font quoi nos bébés ?

cadeaux

A 12 mois il est capable de marcher si ce n’est déjà fait, j’avoue que moi elle va plus rapidement à ramper et ça ne l’intéresse pas beaucoup….Ton bébé va commencer à comprendre que la communication va dans les deux sens, on peut donc commencer à lui apprendre les bonnes manières, les rudiments de la politesse « s’il te plaît » « merci » « bonjour » etc…

A cet âge ils aiment faire du bruit, empiler, entrechoquer des cubes, pousser, jeter…entre cubes, casseroles, boites ton bébé adorera ces activités !

Ils dorment encore beaucoup, c’est le moment si ce n’est pas encore fait d’instaurer un rituel d’endormissement, instaurer de bonnes habitudes, un massage, un bain, une histoire, lumière tamisée….etc selon tes envies et celles de bébé. Le plus important est de le faire toujours dans le même ordre, quelque soit l’activité, le rituel que tu vas mettre en place, prévois du temps, rends ce rituel agréable pour faire de ce rituel un moment de sérénité, de calme, pour que ton bébé soit détendu avant d’aller dormir, et n’hésite pas à le faire avec ton conjoint, ou chacun votre tour…faire selon son rythme de vie, son envie ! Pour notre part, lumière tamisée, comptines douces, chansons, câlins et dodo et ça marche de 20h à 8h !

Ah oui il y a aussi la séparation de l’angoisse liée à la séparation, c’est naturel et normal, il dépend de nous c’est signe qu’il est attaché à nous…mais c’est un peu galère ! Si tu vis ta vie de mère femme et que tu laisses ta progéniture à une baby sitter surtout ne CULPABILISE PAS, il faut accepter quelques règles, demander à la nounou de venir un peu plus tôt pour que ton bébé si habitue. ça y est l’heure fatidique arrive….surtout avoir l’air détaché même si un l’intérieur c’est l’euphorie la tristesse, et le départ ce traduit par un bisous un câlin et ne pas revenir dès qu’il pleure. Les larmes sécheront rapidement après votre départ ! Pour aider ton bébé à devenir indépendant, tu peux le laisser s’éloigner un peu de toi en le laissant seul quelques minutes pendant que vous êtes dans une autre pièce. Attention à la sécurité et n’hésite pas à lui parler pour qu’il se rende compte que tu es toujours là…. Le jeu du « cacher » est une bonne expérience aussi ! Tu verras il y gagnera en confiance…. J’avoue que ma fille prend un plaisir intense à jouer dans sa chambre, son univers et quand elle se sent seule ou qu’elle veut que je joue avec elle, je le sais….

L’art de la parole ou du babillage plutôt débute depuis un moment, papa, maman, tata, etc font que ton bébé essaie de créer un dialogue avec toi. N’hésite pas à montrer du doigt ce que tu fais quand tu le change, le lave, en nommant la bouche, le nez…..il te répondra à sa façon ;). C’est le moment de commencer les bonnes manières en le mettant à table avec toi pour qu’il s’habitue à prendre plaisir à manger avec toute la famille et à utiliser le « s’il te plait, merci »! Avec Little M nous le faisons petit à petit et elle adore, elle est contente….même si je n’ai pas encore franchit le pas pour la laissé manger seule !

Le développement, chacun est différent, et unique, ton pédiatre ou médecin sera te dire où ton bébé en est…ne pas s’impatienter, faire confiance à son bébé et à soit pour qu’il se développe en pleine confiance !!!

Et toi ton bébé en est où ? Tu comprends son charabia ? Dis moi tout….

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :