Comment choisir un vêtement pour enfant quand ils grandissent vite ?

Comment choisir un vêtement pour enfant quand ils grandissent vite ?

septembre 9, 2020 0 Par Choupa Choupa

Pour que les vêtements pour enfants apportent de la joie et continuent de ravir pendant sa période de croissance, vous devez connaître les règles de base. Ils ne seront pas une panacée, mais ils aideront certainement à faire moins d’erreurs dans le processus d’achat.

Comment choisir le bon tissu ?

Plus l’enfant est jeune, plus les tissus de ses vêtements doivent être naturels. Trouver les bons vêtements pour votre enfant n’est simple qu’en théorie. Le bon choix de tissu n’est pas seulement le confort et la qualité, mais aussi la durabilité des vêtements.

La garde-robe des enfants doit principalement se composer de choses fabriquées à partir de tissus naturels, agréables au toucher, avec un petit ajout de synthétiques, ce qui prolonge considérablement la durée de vie des produits. Les vêtements des tout-petits doivent être faits de tissus naturels avec un minimum de matières synthétiques.

Les matières artificielles sont autorisées et même les bienvenues lorsqu’il s’agit de vestes, de coupe-vent, de demi-combinaisons. Mais pas pour les sous-vêtements ou pyjama bébé, qui sont en contact direct avec la peau et peuvent provoquer diverses réactions allergiques.

Confort et pratique

Jusqu’à l’âge de trois ans, les bébés sont habillés de vêtements doux, avec une bonne perméabilité à l’air, une hygroscopicité à partir de tissus naturels, sans couture rigide.

Pour les nouveau-nés, il est important que les accessoires soient fermement attachés, afin que l’enfant ne puisse pas l’arracher et le mettre dans sa bouche et ne pas écraser le bébé lorsqu’il est allongé sur le ventre.

Dans ce cas, les combinaisons, les chemisiers, les sous-vêtements avec des attaches plates — les boutons sur l’épaule seront très pratiques à utiliser. Et pour les barboteuses et les salopettes, le pyjama bébé, il est pratique lorsque l’attache est située en bas pour faciliter le changement de couche.

Il est important que les vêtements ne soient pas toxiques, n’irritent pas la peau de l’enfant, ne provoquent pas de démangeaisons et de réactions allergiques, ne se plient pas, ne piquent pas, ne frottent pas. S’il y a des boutons ou d’autres détails sur le chemisier ou la salopette, vérifiez s’ils sont bien cousus, car l’enfant peut les prendre en bouche, les avaler, les enfoncer dans le nez ou l’oreille.

Facilité d’utilisation

Si l’enfant est à l’âge de « découvreur » (1 à 2 ans), vous pouvez le laisser d’abord décoller, puis enseigner et enfiler des collants ou un t-shirt. La soi-disant « méthode Montessori » suggère que l’auto-habillage précoce plaît non seulement aux enfants, mais les développe également de nombreuses manières.

Par conséquent, une coupe complexe, une abondance de boutons, de boutons, de verrous au premier stade de l’entraînement ne font qu’interférer. « L’auto-habillage » d’un enfant peut être organisé comme un jeu, tout en faisant preuve d’une patience considérable, mais cela aidera dans de nombreuses questions d’éducation.

Des vêtements de haute qualité et beaux

Pour déterminer la qualité du vêtement, la première étape consiste à vérifier les coutures. Les vêtements de haute qualité ont des coutures droites avec des points courts pour plus de durabilité.

De plus, ils doivent avoir des coutures solides et les fermetures à glissière doivent être fiables. Seuls des matériaux solides de haute qualité doivent être utilisés pour la couture et le travail de couture lui-même doit être professionnel et de haute qualité. Ce n’est que dans ce cas que l’enfant pourra jouer sans soucis sans craindre d’endommager de nouveaux vêtements.

Une fois que vous avez choisi la bonne qualité, assurez-vous que les vêtements pour enfants doivent être brillants et intéressants. Compte tenu de la sensibilité accrue des enfants aux couleurs, vous devez choisir des vêtements dans les nuances qu’ils aiment vraiment. Il vaut la peine de choisir des vêtements en tenant compte du tempérament de l’enfant.

Les psychologues pour enfants sont enclins à croire que les bonnes couleurs ont un effet positif non seulement sur l’humeur des enfants, mais aussi sur leur bien-être.