LES CROODS

A partir de 7 ans

A partir de 7 ans

 

Sortie le 10 avril 2013, http://www.lescroods-lefilm.com/

Ce long Métrage est sans dégâts à partir de 7 ans mais vraiment compréhensif à partir de 9 ans;

  • Différents thèmes sont abordés , et des messages sont à comprendre :

La famille: pouvoir compter l’un sur l’autre, importance de suivre un leader (celui qui sauve la famille, plutôt le père). Travailler ensemble pour se nourrir, esprit d’équipe, pouvoir compter l’un sur l’autre. Une adolescente motivée par aller voir à l’extérieur, elle dit en avoir assez avec la proximité de sa famille. On voit des moments où les membres se chamaillent, mais aussi des moments où ils se montrent de l’affection, et surtout on nous fait comprendre qu’il est nécessaire de dire que l’on s’aime. Pouvoir apporter de la joie chez les membres de la famille.

Rôle protecteur du père. Il se sent responsable du sort de sa famille (avec le risque qu’il ne leur laisse pas assez de liberté). – Un père qui a de la difficulté à voir sa fille grandir (ne pas vouloir la laisser sortir seule, ne pas la laisser aller trop près d’un garçon). – On le voit se mettre en danger pour protéger sa famille, faire rempart de son corps, se sacrifier.

Créer le sentiment de danger, la crainte du monde extérieur. Critique des histoires qui font peur, qui parlent surtout de mort. Plutôt promouvoir l’envie d’avancer, de découvrir le monde. Si la peur peut éviter des problèmes, il ne faut pas la laisser vous contrôler, vous dicter votre vie.

Oser prendre des risques. Ne pas se cacher au fond de son trou, aller de l’avant, sortir de sa zone de confort. Avoir l’idée d’un lendemain meilleur, c’est pas drôle de survivre, vouloir plus que cela. Ne te cache pas, vit. Tout le monde peut changer

Romance. Rencontre entre jeune homme et jeune fille, avec la difficulté d’avoir un père qui veut gérer cela. On nous montre pour une fois, la fille plus balaise que le garçon. Moments où les voit se rapprocher.

Exemple de femme forte. Eep est curieuse, c’est elle qui permet à sa famille d’évoluer. Si la mère est plutôt dans l’ombre dans cette histoire, elle n’a au moins aucune tare (ce qui n’est pas le cas des autres personnages).

Histoires racontées. Créer des liens dans la famille dans une écoute commune, avec un papa qui raconte des histoires avant d’aller au lit. Permettre de transmettre des messages en touchant les enfants, d’une manière indirecte.

Evolution. On nous montre comme notre espèce a pu évoluer. On va sortir du statut d’homme des cavernes (avec la maîtrise du feu, de la chaussure, chasser avec des pièges, domestication de l’animal, …). Il ne faut pas forcément s’attendre à du scientifique, on verra aussi beaucoup d’animaux fort étranges, qui n’ont jamais existé. On pourra dire que leur espèce se sera éteinte). Revalorisation de l’intelligence. Mieux vaut avoir des idées que de se battre. Réfléchir permet de se sortir de mauvais pas.

Banalisation de la souffrance, dénigrement: avec de nombreux gags qui tournent autour de personnages qui reçoivent des coups, qui se font mal. – On se moque de personnages, on dénigre la grand-mère, avec beaucoup de différentes allusions, on comprend que le père souhaiterait la voire morte, on l’utilise aussi comme un objet pour tirer à pile ou face. Le jeune frère est montré obèse, peureux et plutôt stupide.

  • Il existe aussi des scènes difficiles pour nos têtes blondes, (c’est la raison pour laquelle moins de 7 ans est plus compliqué!)

Mises en danger. Effondrement de cailloux sur la famille, falaise qui se rapproche, gros stress des personnages qui doivent courir pour ne pas périr écrasés. Devoir sauter dans le vide pour éviter un danger. Attaque de Perruchanhas, avec que quelques secondes pour arriver à allumer le feu qui sauvera l’adolescente d’une mort horrible. Effet de tremblement de terre qui sépare la famille, dont les membres se retrouvent seuls dans une sorte de labyrinthe. Risquer mourir coincé dans du goudron. Se retrouver coincé, il faut se dégager avant que la lave ne les atteigne. – Moments où on a une crainte soudaine, un gros oiseau coloré apparaît soudainement, le crocochiot apparaît.

Environnement: on voit d’abord au loin des effets de destruction, montagnes qui s’effondrent, crevasses béantes, lave au fond d’un précipice. Petit à petit ce danger se rapproche, le monde n’est plus stable.

Crainte des animaux sauvages. Poursuite impressionnante où toute la famille est en danger de se faire attraper par un ours-chouette. – Nombreux moments tendus où on peut imaginer un animal sauvage s’en prendre aux héros. Au début du film, on peut bien ressentir la crainte de l’extérieur. Scène de nuit où c’est amplifié et encore plus tendu quand l’adolescente sort malgré l’interdiction du père, avec le monstre qui rode. – Oiseaux tueur Perruchanhas, qui évoluent en bande et qui peuvent en quelques secondes ne laisser qu’un squelette de leur proie. – Fleurs carnivores.

Mort. Dès le début du film on nous explique que ce monde est dangereux, toutes les familles qui étaient proches des Croods sont mortes (écrasés, piqués par moustique, maladie, …), c’est de l’humour, mais on les voit morts quand-même. Le père assène souvent le message que l’on risque de mourir si on ne suit pas les règles. Différents moments où on ne sait pas si la personne est encore vivante.

Tristesse. Le père est triste de voir que l’adolescente ne vient plus dormir avec la famille. La famille détruit le coquillage que l’adolescente venait de recevoir d’un garçon. – L’endroit de protection, la caverne est détruite. – Le père va envoyer toute sa famille de l’autre côté de la faille, se sacrifiant, se retrouvant seul du côté où tout se détruit. La famille voit que tout s’effondre, ils le pensent mort.

Perte de repère, se trouver démuni face à l’inconnu. Feu qui se répand partout, il n’est pas maîtrisé par la famille qui ne sait pas ce que c’est. Père qui n’a plus les bonnes armes pour protéger sa famille, se sent démuni, ne sait plus où il en est, malaise existentiel quand une autre personne prend plus d’importance que lui dans sa famille.

Le vocabulaire utilisé est simple, le contenu du film est impressionnant, avec une famille qui doit quitter sa maison pour s’ouvrir au monde et ne plus vivre dans la crainte, avec une succession de mises en danger et de moments drôles. La version 3D doit apporter quelques beaux effets et doit donner envie de s’emparer des choses que l’on peut voir flotter devant nous.

  • En complément :

Vous pouvez offrir à votre chérubin un magazine qui accompagnera sa compréhension et il pourra jouer autour du thème de la préhistoire, à cette occasion un Hors Série est sorti chez j’aime lire à 4,90€. (à acheter en kiosque)

J'aime les jeux

Rendez-vous sur Hellocoton !

N'hésitez pas à me faire part de vos avis.....